Dire « oui » avec OUI !,
de la Ruche qui dit Oui

Les occasions de dire trois fois oui en une seule phrase ne sont pas si fréquentes, alors profitons-en ! La Ruche qui dit Oui ! est un réseau – et aussi un vaste champ d’expérimentation – (900 ruches) où les consommateurs se rapprochent de quelques 5 000 producteurs sélectionnés pour leurs produits et leur proximité avec l’une des 900 ruches. Depuis 5 années, le projet est bien de proposer un autre modèle de distribution pour répondre à un système agricole « à bout de souffle », comme l’indique le pdg Marc David Choukroun.

Oui ! le premier magazine papier
Si l’on connaissait les publications numériques de la maison, « Oui ! Magazine », avec son million de visites par an, « Oui ! »  est la première publication papier. 112 pages pour édifier les nouveaux consommateurs, divisées en trois parties d’une implacable logique : S’inspirer, comprendre et enfin Agir.

Inspiration
Dans la partie « S’inspirer », vous découvrirez les expériences iconoclastes et vertueuses d’un éleveur de volailles rares, d’une cueilleuse de la mer, un bouilleur de cru parisien, de fauxmager tatoués ou d’un berger en quête de liberté (dont on regrette un peu de ne voir le visage dans le reportage !) Autant de parcours tout à fait originaux et qui devraient inspirer chacun de nous à aller vers une autre consommation, même ceux, si, si, dont les mains portent des cals tant ils ont poussé de caddies dans les grandes surfaces.

Compréhension
Dans cette seconde partie, différents reportages osent l’ambition herculéenne de nous faire comprendre les enjeux de, ou plutôt des agricultures et modes de productions possibles. Les exemples sont frappants et percutants : on ne reste pas indifférent au parcours de Vincent Hubert ou à l’interview de Jocelyne Porcher. Peut-être que la grande variété des cas particuliers traités conduit à la relative parcellisation du propos, peinant probablement à cerner, dans les grandes lignes, les enjeux par rapport auxquels le consommateur profane poussant son hebdomadaire caddie pourrait changer ses habitudes. Les convaincus sortiront de cette lecture encore plus convaincus, nul doute.

Action
30 conseils sont donnés dans une forme relativement condensée pour pouvoir être exploitables et exploités par le consommateur curieux et informé. On les choisira, comme des légumes sur un étal, chacun selon ses goûts !

En résumé, une belle publication qui fera découvrir les milles et une facettes d’une autre alimentation, probablement encore marginale, mais porteuse d’un espoir. Espoir qu’une autre agriculture plus vertueuse et plus porteuse de valeurs solidaires puisse, un jour, exister. À moins que ce ne soit celui d’une agriculture rêvée… Mais les grandes mutations ne commencent-elles pas par les plus infimes changements ?


Oui ! Revue N°1
2 rue de la roquette
75011 Paris
112 pages 15 euros
En librairie et dans tout le réseau des Ruches ou directement sur le site
Les autres publications de Stephan Lagorce

L’agnelle à la méduse

Il semble que toutes les agnelles au nom de « Rubis »...
Lire la suite

Laisser un commentaire