Topor et la cuisine…

topor-et-la-cuisine
© 180°C

Évidement, Roland Topor, en abordant le continent de la cuisine, ne pouvait faire autrement que d’y allumer un incendie qui laissera les uns en colère, les autres les abdominaux en miettes, subjugués par l’imagination trash et poétique du grand créateur. Son titre, La cuisine cannibale, paru en 1970, est une sorte de florilège reprenant à sa manière recettes classiques (Raie au beurre noir ), recettes originales (Tête de patron dans la purée) et conseils anti-gaspillage en mode en ce moment (Restes d’automobiliste en fricassée), entre autres d . . .

Connectez-vous ci-dessous avec vos identifiants pour accéder à l'intégralité de cet article.
Pour créer votre compte cliquez ici, c'est totalement gratuit.

Connexion

 

Les autres publications de Stephan Lagorce

Caviarade d’auberlives

  Caviarade d’auberlives, la recette   Pour un apéro de 6 personnes et...
Lire la suite