Déclaration de l’hédoniste Libre-Mangeur

© 180°C

Pouvons-nous avoir une influence sur le système agricole et agro-industriel tel qu’il existe ? Notre nourriture est-elle un bien marchand comme tous les autres ? Oui, et non, sans doute !

L’alimentation est au cœur des problématiques sociétales, sociales, politiques, sanitaires de notre temps autant qu’une source de plaisir individuel et collectif…

La déclaration de l’Hédoniste Libre-mangeur propose un autre regard et fait le projet d’inciter à plus de conscience sur tout ce que nous consommons, pour les grandes comme les petites occasions : ne devenons-nous pas ce que nous mangeons ?

Sans esprit de chapelle ni prosélytisme, elle pose avec légèreté plusieurs idées de simple bon sens (manger les produits de saison, cuisiner des produits « bruts », faire preuve de vigilance, etc.) au bénéfice commun et partagé du citoyen, comme de l’environnement.

Pour en savoir plus et rejoindre la communauté des Hédonistes Libre-mangeurs, cliquez ici :

« les Libres-Mangeurs »

Plus d’articles de Olivier Pascuito

Les gourmands mémorables

Gros mangeurs ou becs fins, dégustateurs maniaques ou gastronomes inventifs : 60...
Lire l’article

Laisser un commentaire