À la recherche des herbes de Provence de Provence

Après le plombier polonais, voici le thym polonais. L'expression « herbes de Provence » n'étant pas une appellation protégée, l'écrasante majorité des mélanges vendus en France proviennent des pays de l'Est ou d'autres régions du pourtour méditerranéen, sans exigence de qualité ni de composition. À la coopérative de Trets, près d'Aix-en-Provence, l'origine géographique est garantie et la finesse aromatique incomparable.
Les herbes de Provence ne poussent pas que dans les collines
En mai, sur la plaine de Trets, les champs violets d . . .

Connectez-vous ci-dessous avec vos identifiants pour accéder à l'intégralité de cet article.
Pour créer votre compte cliquez ici, c'est totalement gratuit.

Connexion

 

Les autres publications de Mayalen Zubillaga

Z’étaient chouettes
les animaux du bord de mer

Écrit par mon ami Patrick Cadour, dont je lis depuis longtemps la...
Lire la suite