Dans les mailles de Bernard

4h00 du matin, sur la commune de Duingt, Bernard Curt s’apprête à rejoindre son terrain de chasse de 27 km2… ou plutôt de pêche, le lac d’Annecy. Il y croisera peut-être Florent Capretti, l’autre pêcheur professionnel du lac. Aujourd’hui, ils ne sont plus que deux à exercer cette profession dont le nombre est défini par la direction départementale des territoires en fonction des ressources.

Pêche professionnelle
Pour Bernard, tout a commencé en 2003. Ancien hôtelier-restaurateur à Duingt, il faisait régulièrement sa demande pour obtenir le précieux sésame, la carte de pêcheur professionnel.

Vingt ans de patience et des cartes distribuées au compte-goutte en fonction des départs en retraite des aînés.

Nous sommes bien loin des années 75 où ils étaient une trentaine à mi-temps à taquiner la perche, le gardon, la lotte ou le brochet. Pour éviter le pillage, on leur a intimé de choisir entre la pêche et leur métier.

Feras, ombles, perches et écrevisses
Parmi eux, le grand-père et l’arrière grand-père de Bernard qui se jette à l’eau après avoir vendu son hôtel. Aujourd’hui, du 1er février au 3e lundi d’octobre, Bernard, chaque après-midi pose ses filets maillants qui piègent les poissons en les retenant dans la maille au niveau des ouïes. Et à chaque poisson sa taille de maille, 40 mm pour la perche, 35 pour l’omble-chevalier, 50 pour la féra (appelée aussi lavaret). La nuit, quand le lac est aussi endormi que les habitants qui le bordent, Bernard relève les filets à la main, certains mesurant 120 m de long sur 13 de hauteur. Délicatement, il récupère les poissons un à un avant de filer vers son coin aux écrevisses.

Préparations et transmission 
Le jour s’est levé sur le lac. Il croise alors les plaisanciers qui lui font comprendre qu’il est l’heure de lever le camp et leur laisser le champ libre pour pêcher à gogo. Pour Bernard, la journée n’est pas terminée. Il lui reste à vider les poissons, préparer les commandes pour les poissonniers de la région et quelques chefs, il sert notamment Laurent Petit (Lien sortant 180 N° 9) doublement étoilé au guide Michelin installé à Annecy-le-Vieux et accueillir le public qui vient remplir ses cabas.

Dans quelques mois, Bernard passera la main à un « p’tit » jeune qu’il adoubera.

Car s’il y a bien une chose que Bernard n’imagine pas, c’est qu’il ne puisse plus y avoir de pêcheur professionnel sur le lac d’Annecy.


Contact
Bernard Curt
Pêcheur Professionnel et vente aux particuliers
74410 Duingt
Tél. : 06 83 28 54 40 ou 04 50 68 93 87

Plus d’articles de Philippe Toinard

Boeuf cidré

Autrefois, à Pâques dans les campagnes du Pays de Caux, on raconte...
Lire l’article

Laisser un commentaire