La bûche de Noël :
pas simplissime mais accessible…

buche-de-noel
© 180°C -Photographie Eric Fénot

Relever les défis est le plaisir des aventuriers et des esprits épris de libertés. Certains grimpent au sommet des montagnes, d’autres descendent au plus profond des abysses, d’autres encore font des bûches de Noël pour leurs enfants ou, mieux encore avec eux :  chacun son univers. Vous pouvez la faire la veille et même la congeler pour la ressortir quelques heures avant.

Le sirop : fastoche
Dans une casserole, faites bouillir un instant 500 g de sucre et 1 litre d’eau. Sortez du feu.
Ajoutez autant de rhum que vous voulez après refroidissement.

Le biscuit : doigts dans le nez. Enfin, presque…
Faites chauffer le four à 180°c. Recouvrez la plaque (38X33 cm environ) de papier sulfurisé.
Dans un bol, battez au fouet électrique 4 jaunes d’œufs avec 90 g de sucre en poudre pendant 2 minutes. Ajoutez 60 g de farine et 60 g de maïzena, mélangez.
Dans un saladier, battez en neige 4 blancs à grande vitesse (2,5 minutes). Ajoutez 50 g de sucre en poudre en battant encore 1 minute. Ajoutez un peu de blanc dans les jaunes, touillez en soulevant puis ajoutez le reste des blancs, mélangez avec délicatesse. Videz la pâte sur le papier, étalez à peu près, enfournez, comptez 12 minutes de cuisson. Sortez du four. Posez la plaque de biscuit sur une grille, côté pâte vers le bas et décollez lentement le papier. Laissez-le sur le biscuit, laissez refroidir.

La crème au beurre : on se motive
Battez 6 jaunes d’œufs extra frais avec un appareil électrique à grande vitesse pendant 5 minutes.
Pendant ce temps ne baillez pas aux corneilles, dans une casserole, mélangez et faites bouillir 180 g de sucre et 90 g d’eau, on est pas au gramme près. Lorsque le sirop atteint la T° de 120°c, sortez du feu et videz-le (sans en mettre partout ni vous brûler) dans les jaunes que vous ne cessez de battre. Battez encore jusqu’à ce que le sabayon soit à 25/27°c environ.
Dans un autre bol, fouettez le beurre assez mou (pas fondu) et ajoutez le sabayon, peu à peu en fouettant. Ouf !

Le montage : on se motive encore
Avec un pinceau, humectez avec grâce et générosité le biscuit de sirop, tartinez-le de 3 ou 4 c. à s. de crème au beurre.
Roulez assez serré et déposez ce rouleau sur un plat.
Placez le reste de crème dans une poche à douille plate et un peu dentelée puis recouvrez artistiquement et intégralement ? Comme c’est beau….

Le décor : c’est là qu’on s’amuse
Parsemez votre superbe bûche de petits personnages : lutins bûcherons, bambis en plastiques, mini sapins, faux houx, vermicelle de chocolat… Laissez prendre au froid.
Lorsqu’elle est ferme, pensez à filmer délicatement la bûche sinon la crème au beurre, véritable éponge aromatique prendra le gout de tout ce qui l’entoure…

Plus d’articles de Stephan Lagorce

Aidons les vignerons !

Ce printemps 2017 est un nouveau coup dur pour les vignerons, déjà...
Lire l’article