Trésors cachés du « Vin de France »

Vin-De-France-Gazette-180c
© 180°C - Illustration Delphine Brunet

Cette catégorie inventée en 2009 remplace, en quelque sorte, celle des « Vins de table » de triste mémoire, le plus souvent ! Elle peut faire mention de cépages et aussi du millésime. Les vins de France ne sont pas vraiment prophètes en leur pays : pas toujours bien compris dans l’hexagone, ils rencontrent un vif succès à l’exportation puisque cette appellation redore, en quelque sorte, le blason des vins hors AOC et IGP, le mot « France » exerçant un attrait quasi magnétique en Asie notamment, en Chine beaucoup…

Une sous-catégorie ?
La famille« Vin de France » regroupe des vins qui, pour de multiples raisons, ne peuvent prétendre (ou ne veulent !) faire partie des AOC ou des IGP. On y trouve pêle-mêle des vins dit « déclassés » c’est-à-dire n’ayant pas reçu l’imprimatur des comités de dégustation des AOC, des vins prenant des libertés par rapport aux cahiers des charges édictés par les même comités des AOC. Mais ces libertés et ces déclassement ne sont pas synonymes de « mauvais » vins, bien au contraire c’est bien là tout le paradoxe de cette appellation un peu mystérieuse.

Les vins libres !
Le Vin de France est un formidable espace de liberté pour bien des vignerons qui s’en sont emparé. Dégagés des contraintes imposées, ils peuvent ainsi façonner des cuvées très personnelles (pour le meilleur et pour le pire !) Conduite de la viticulture hors norme, mélange de cépages inattendus, vinifications iconoclastes, élevages particuliers, le vigneron dispose-là de tous les moyens pour élaborer des vins très signés, très personnels, en dehors des références habituelles.

Meilleurs ou moins bons ?
Impossible à dire, la beauté n’étant que dans l’œil du spectateur… Toujours est-il que, comme pour les AOC, les IGP, les vins « nature », les vins bios et biodynamiques, le meilleur côtoie le neutre ou le médiocre… Certains domaines, à côté de leurs vins AOC développent une ou deux cuvées « Vin de France » dans lesquelles ils peuvent expérimenter leurs idées… Pour les amateurs que nous sommes, les Vins de France représentent une source quasi inépuisable de surprises, de découvertes et de stupéfactions… C’est donc dans ces verres que les aventuriers de la vigne rencontrent les aventuriers de la dégustation, esprits conformistes, s’abstenir ! À noter aussi et pour compliquer encore un peu plus la chose, les Vins de France peuvent être bio, biodynamiques, avec ou sans mention sur l’étiquette …

Les autres publications de Stephan Lagorce

Frederico Schatz : entre simplicité et technicité

Si vous voulez voir le patron de la Bodega Schatz en hiver,...
Lire la suite