12°5, à la vôtre !

12°5-a-la-votre
© Photographie Eric Fénot

Notre belle famille 180°C est toute émue par l’arrivée du petit dernier, 12°5, des raisins et des hommes, légèrement plus aviné et turbulent que son grand frère ! On vous y avait préparé, cet été notamment, on vous a tenus au courant des moindres évolutions de la gestation, et tout récemment nous vous avons fait part du terme prévu pour le 22 septembre, en librairie bien-sûr.

12°5-a-la-votre
© Photographies Jean-Luc Bertini

Dans la droite ligne de notre quête d’hédonisme, 12°5 c’est un projet qui s’est nourri (voire bu), au sein de notre rédaction, du désir de faire une vraie place à ces vins qui nous tiennent à cœur, à leurs auteurs, mais aussi à tous les acteurs de ce que nous avons choisi d’appeler « les vins de la nouvelle génération », cavistes, sommeliers, agents de vignerons, artisans…

Avec une équipe éditoriale inchangée et le renfort de jolies signatures vin telles qu’Isabelle Saporta, Dominique Hutin ou encore Michel Tolmer, 12°5 entend devenir le porte étendard d’un mouvement en marge d’une viticulture dite conventionnelle.

Des vins bios, en biodynamie, natures et engagés, mais aussi des vins d’exception faits dans le respect de la terre, du terroir et du fruit… Des hommes, des femmes, qui se cachent derrière les étiquettes, des vignerons, vigneronnes qui sortent du rang et incarnent ce renouveau qu’on sent frémir depuis maintenant quelques temps… Celui d’une viticulture responsable, une viticulture respectueuse ! C’est cela que nous nous engageons à défendre avec la sincérité de nos plumes et la force de nos photos.

12°5-a-la-votre
© Photographie Vincent Baldensperger

En écumant les 176 pages de ce premier numéro, vous ferez la connaissance de notre première femme de quilles, Marie-Thérèse Chappaz, aussi discrète que célèbre pour la qualité de ses vins qui prennent vie au cœur des vertigineux paysages du Valais. Un homme de quilles également, en la personne de Raphael Monnier, vigneron du Domaine Ratapoil qui incarne la génération bio-nature d’un vignoble jurassien en plein renouveau. Antoine Petrus, jeune sommelier aussi brillant que modeste, qui veille aujourd’hui sur le millier de références de la cave du Clarence. Romuald Cardon, un agent de vignerons hors-pair, ou encore Abel bizouard, un éleveur grâce auquel le cheval fait son grand retour dans les vignes…

12°5-a-la-votre
© Photographie Jean-Luc Luyssen

 

Et bien d’autres encore, au menu de ce premier numéro dont vous trouverez le sommaire ici.

Tout cela n’aurait bien entendu pas été possible sans l’infaillible soutien, la fidélité et la confiance que vous nous avez acoordés.

12°5, plus qu’un nouveau titre, c’est une nouvelle aventure dans laquelle on vous embarque avec nous ! Et nous tenions à vous remercier chaleureusement de l’accueil que vous lui avez réservé sur les réseaux, avant même que celui-ci n’ait trouvé sa place dans les rayons de vos librairies préférées.

Que la force des vins sincères soit avec vous !

La Rédaction
12°5-a-la-votre
© Dessin extrait de l’affiche « Les jajalogues » réalisée par Michel Tolmer pour la sortie du N°1 de 12°5
Les autres publications de Olivier Pascuito

Le navet noir du Pardailhan

Le navet noir de Pardailhan… On pourrait penser qu’il s’agit là d’un mystérieux...
Lire la suite