“Vino Veritas”, road-movie viticole sincère et engagé

vino-veritas-ascal-obadia
© Vino Veritas - Pascal Obadia

“Quand on achète une bouteille de vin, on fait un choix de société !”

Un aphorisme fort et grave, qui vient servir un titre qui ne l’est pas moins : Vino VeritasVoici en partie la matière dont est faite l’affiche du film-documentaire réalisé par Pascal Obadia. Mais ne vous y trompez pas, nous ne sommes pas en « zones interdites » et anxiogènes, à une heure de grande audience…

Non, Vino veritas est un road-movie viticole, un voyage initiatique sur le sentier européen des vins, bio, biodynamiques, naturels ou conventionnels, et des hommes qui les font. Un film qui trouve sa mesure et restitue sa force sur la toile vierge d’un écran de cinéma, comme l’a voulu son réalisateur.

À la génèse de ce projet, il y a une rencontre, celle que fait Pascal Obadia avec Hans Peter Schmidt, le charismatique viticulteur du Valais suisse et figure emblématique du vin naturel à travers le monde. À l’écran, il est un fil conducteur, émaillant les 82 minutes du film avec son évident bon sens, sa simplicité et sa sincérité désarmantes.

vino-veritas-hans-peter-schmidt
Hans Peter Schmidt © Vino Veritas – Pascal Obadia

« C’est lui qui m’a tout expliqué, confie Pascal Obadia, au début je ne comprenais pas grand chose, mais je sentais qu’il y avait une démarche très innovante et quelque chose de sain». Les premiers repérages du film se font en 2009, avec le concours de Renaud Arhigui, co-auteur et véritable instigateur du projet, c’est notamment lui qui organise la rencontre entre Pascal et Hans Peter Schmidt.

J’ai ouvert au vin en général et surtout au système… Car c’est le système qui pose problème

Si la volonté première du réalisateur était de se concentrer sur le vin naturel – phénomène encore très confidentiel à l’époque – il comprend rapidement qu’il lui sera difficile de faire l’impasse sur le monde du vin conventionnel : « Le sujet est trop important pour ne pas le traiter dans sa globalité. C’est un film sur tous les vins. Au lieu de circonscrire au vin naturel, j’ai ouvert au vin en général et surtout au système… Car c’est le système qui pose problème».

vino-veritas-hans-peter-schmidt
© Vino Veritas – Pascal Obadia

Dessiner, donc, le visage d’une viticulture vertueuse, ces vignerons d’un genre nouveau qui tendent vers un retour aux cultures naturelles, sans éluder celui de la viticulture dite conventionnelle ou les affres du «tout chimique»… Pourtant, le réalisateur évite brillamment l’écueil du discours manichéen qui consisterait à opposer les «méchants» et les «gentils». L’absence totale de commentaires traduit cette volonté de ne pas orienter le spectateur, ne jamais trahir, déguiser ou déformer le discours des vignerons rencontrés. “Ce sont eux les narrateurs de Vino Veritas, c’est leur vérité !”.

Le film s’est étalé sur plusieurs années, plusieurs sessions de tournage, des financements difficiles à trouver, des producteurs démissionnaires… Initialement prévu pour la télé, il intrigue, mais la dimension de « film d’auteur » dissuade même les plus curieux. Pascal procèdera à pas moins de 30 réécritures, mais les chaînes n’en veulent toujours pas, quand le CNC (Centre National du Cinéma) le recale lui par deux fois.

j’ai pris le temps, j’ai pu comprendre ce qu’était vraiment le vin naturel, la démarche, le temps de la terre, les erreurs, la patience, la recherche…

Pas de quoi entamer la pugnacité de notre réalisateur qui finance son projet pour partie sur ses fonds personnels. Et pour faire des économies, il monte le film seul, ce qui lui demandera encore 8 mois de travail. Mener le projet à bien prendra plus de temps que prévu, mais le réalisateur en prend son parti : «Du coup j’ai pris le temps, j’ai pu comprendre ce qu’était vraiment le vin naturel, la démarche, le temps de la terre, les erreurs, la patience, la recherche… Et je voulais faire un film dans cet esprit là.»

© Vino Veritas-Pascal-Obadia
© Vino Veritas – Pascal Obadia

À l’instar des mouvements slow food, slow wine, Pascal veut faire un « slow film », prendre le temps de réfléchir, d’écouter ce que les gens ont à dire. La parole des vignerons comme seule narration… Et surtout, laisser le spectateur se forger sa propre opinion.

C’est grâce à Dominique Barneaud, un producteur qui s’accroche, « enfin », mais aussi et surtout Rodolphe Rouxel, son distributeur qui parviendra même à débloquer quelques modestes financements CNC, que l’aventure prend un nouvel élan. À eux deux, ils réalisent un véritable tour de force et offrent à Vino Veritas sa place sur grand écran.

Vous l’avez compris, on vous invite bien évidemment à vous ruer dans les salles qui auront eu l’excellente idée de mettre ce film à l’affiche ! Pas seulement parce qu’avec 12°5 nous sommes fiers d’en être un des partenaires, mais surtout parce qu’il s’agit là d’un travail inédit, une autre lumière parfois crûment jetée ( toujours avec bienveillance) sur ce monde du vin qu’on aime tant sans pourtant connaître son vrai visage.

Bande-annonce Vino Veritas
En savoir plus sur Pascal Obadia
vino-veritas-ascal-obadia
© Vino Veritas – Pascal Obadia

LE PROGRAMME DE LA TOURNÉE VINO VERITAS :

EN NOVEMBRE

Tournée en Alsace

Avec Gersende ALIX de Alsace Cinémas
contact: gersende.alix@alsace-cinemas.org
>Vendredi 4 novembre séance à 20H au :
★ Cinéma Forum de Sarreguemines
en présence du réalisateur
contact: cinemaforum@wanadoo.fr
>Samedi 5 novembre 2016 2 séances aux :
★ Ciné Cubic à Saverne séance à 16h30
en présence du réalisateur
contact: cinecubic@orange.fr
★ Cinéma CinéSar à Sarrebourg séance à 20h
en présence du réalisateur
contact: cinesar@orange.fr
>Dimanche 6 novembre séance à 17h au :
★ Cinéma Le Rohan de Mutzig
en présence du réalisateur
contact: cinema@villedemutzig.fr
>Lundi 7 novembre séance à 20h au :
★ Cinéma Gérard Philippe de Wittenheim
en présence du réalisateur

Tournée dans le Var

Avec Michel Berthelot de l’asso Colibri
michelberthelot83@gmail.com
http://www.colibris83.net/dracenie/agenda.htm
> Jeudi 10 novembre séance à 20h au :
★ Cinéma Le Pagnol à st maxime
en présence du réalisateur
contact: jeanmariecharvet@hotmail.fr
>Vendredi 11 novembre au :
★ Cinéma CGR de Draguigan
en présence du réalisateur
contact: Directeur.Draguignan@cgrcinemas.fr
>Samedi 12 novembre à 20h au :
★ Cinema le Vox Frejus
en présence du réalisateur
contact: cinemalevox@gmail.com
le film est programmé aussi :
> semaine 3 novembre
★Cinéma Utopia à Montpellier
séance suivie d’une rencontre avec Catherine Bernard, vigneronne (Saint-Drézéry) – et d’une dégustation de ses vins.
http://www.cinemas-utopia.org/montpellier/index.php?id=1957&mode=film
> samedi 5 novembre au
★cinéma espace des art au Pradet à 18h
http://www.lespetitsecrans.fr/
> vendredi 11 novembre au
★ cinéma Saint-Mandrier à 18h
http://www.lespetitsecrans.fr/
> semaine 16 novembre
★Cinéma Marcel Pagnol à Chateauneuf les Martigues

Tournée en Bourgogne

Avec Evelyne HAMARD MANET
Cinémas de Bourgogne Franche Comté
cinebourgogne@gmail.com
>Vendredi 18 Novembre séance à 20h30 au :
★ Cinéma Nuiton à Nuits St Georges
en présence du réalisateur
contact: cinenuiton@orange.fr
>Samedi 19 Novembre séance à 17h au :
★ Cinéma la Palette à Tournus
en présence du réalisateur
contact: cinema@tournus.fr
>Dimanche 20 Novembre séance à 17h au :
★ Cinema Arletty à Autun
en présence du réalisateur
contact: cinema.arletty@free.fr
> Lundi 21 Novembre au :
★ Cinema le Majestic à Digoin
en présence du réalisateur
contact: majestic71@orange.fr

Région parisienne

>Vendredi 25 Novembre séance à 20h30 au :
★ Cinéma Le Calypso à Viry Chatillon
en présence du réalisateur
contact: G.Lemoing@viry-chatillon.fr
> semaine 20/11/2016
★ Cinéma L’Antarès à Vauréal

Aquitaine

> semaine 5 novembre
★ Cinéma Espace Culturel Georges Brassens à LEOGNAN
>Samedi 26 Novembre séance à 17h au :
★ Cinéma Trianon à St Ciers sur Gironde
en présence du réalisateur
dans le cadre du festival Wine and movies
contact: kdm.trianon.stciers@gmail.com
Plus d’articles de Olivier Pascuito

Vendanges solidaires

Depuis quelques années, des dérèglements climatiques catastrophiques et imprévus touchent les vignobles...
Lire l’article