Vin rosé : l’époque est pink !

A l’évidence, l’époque est pink. Mais pas vraiment punk, tant cet ancien mal-aimé a aujourd’hui statut de valeur classique. Le rosé a à ce point gagné le verre des français qu’il est devenu la 2ème couleur consommée, au point de supplanter blanc. L’ épicentre de tsunami rosé, on le connaît, il est en Provence, sous le soleil exactement.
Cette Provence viticole, faite de nuances, laisse penser qu’il n’y a pas que le rosé dans la vie.
Et que, peut-être, ” trop de rosé tue le rosé “.

Pour nous éclairer sur le sujet, Dominique Hutin reçoit deux libres buveurs, Laurent Bonfiglio, caviste à Marseille, chez Plus Belle la vigne et Philippe Pouchin, aujourd’hui consultant, qui a longtemps vinifié du vin rosé à Château Bas, Coteaux d’Aix.

Écouter l’émission en podcast

– Carnet d’adresses –

Château Bas – Coteaux d’Aix
Cazan, D22, 13116 Vernègues
www.chateaubas.com

 

Philippe Pouchin
06 12 21 10 84 – philippe13@orange.fr

Laurent Bonfiglio
Caviste Plus belle la vigne
36 cours Julien, 7e Marseille
04 91 63 11 91 / laurentbonfiglio@gmail.com

Plus d’articles de Dominique Hutin

À Loire et à Angers #3 – Cépages anciens

Nouvel épisode de l’infernal duo Dominique Hutin & Samuel Meeldijk, les explorateurs...
Lire l’article