Fromage d’estive : la tomme de l’extrême !

fromage d'estive la tomme de l'extreme
©180°C - Éric Fénot

Pour ce numéro 7, la rédaction de 180°C n’a reculé devant aucun obstacle afin de vous faire découvrir des producteurs et produits de l’extrême. À 1840 m d’altitude, nous sommes allés à la rencontre de Séverine et Patrice, producteurs, d’un fromage, d’une tomme de brebis unique et précieuse…

Chaque été, afin de rallier le plateau herbeux d’Anouilhas qui abrite la fabrication dudit fromage d’estive, la famille Carriorbe entreprend une ascension jalonnée par les dangers d’une montagne aussi belle qu’imprévisible.

 Ce métier, que Séverine a appris auprès de sa mère Sylvie depuis l’âge de 16 ans, n’était pas une vocation évidente.

Là, seuls au monde, dans ce décor surréaliste où les sommets menacent à tout moment de s’évanouir, avalés par un épais brouillard, la petite équipée veille sur son troupeau de 370 brebis basco-béarnaises.

Et quand le moment vient, Séverine et Patrice reproduisent alors ces mêmes gestes précis qui leur ont été enseignés, ce savoir-faire ancestral qui leur a été transmis, et donnera vie entre leurs mains, à cette tome de brebis à classer dans la catégorie« Fromage de l’extrême ».

« La tomme de l’extrême », une super production signée 180°C à retrouver dans notre numéro 7 en vente en librairie dès le 15 avril, et en précommande sur le site, ici.

La tomme de l’extrême : Texte Delphine Brunet / Photographies Eric Fénot
Plus d’articles de Olivier Pascuito

Vini di vignaioli,
les Italiens sont de retour à Paris !

Après le succès de la première édition parisienne, Vini di Vignaioli, plus...
Lire l’article