Nicolas Gaignon – Le Loup Blanc

© 180°C - Photographie Eric Fénot

Nicolas Gaignon était le tout premier vigneron qu’on vous faisait découvrir avec le N°1 de la revue. Originaire des bords de Loire et plus précisément de Saumur, l’homme s’était installé en Languedoc afin d’y créer son Loup Blanc. Trois années se sont écoulées depuis notre venue.

 

Comment ça va depuis notre rencontre il y a maintenant un peu plus de 3 ans ?

Plutôt bien, nous avons maintenant un nouveau bâtiment pour les futures vinifications et également des gites pour développer l’activité oenotouristique.

Que s’est-il passé après votre passage dans la revue ?

Nos clients sont contents et en parlent autour d’eux. Les nouveaux lecteurs de 180 nous découvrent après avoir acheté les derniers numéros, lorsqu’ils achètent les premiers qui avaient moins de visibilité et de notoriété.

nicolas-gaignon-le-loup-blanc
© 180°C – Photographie Eric Fénot
Des projets à venir ?

Oui nous allons déménager notre ancienne cave dans la nouvelle et nous continuons à planter des cépages du Languedoc tel que le Cinsault pour les rouges et Grenache gris pour les blancs.

Que peut-on vous souhaiter ?

Comme pour vous, de toujours faire mieux et de donner envie tous les jours de cuisiner et d’associer des vins profonds et sincères à une cuisine qui leur ressemble.

Pour trouver notre N° 1 et le reportage sur Nicolas, ça se passe ici :  Acheter le N°1
Pour en savoir plus sur le vignoble du Loup Blanc
Plus d’articles de Stephan Lagorce

Le chou farci : si chou

Recette de Stephan Lagorce, publiée dans la revue 180°C n°8, p 34Afin...
Lire l’article