Un mardi matin au marché de l’hôpital Nord de Marseille

Sur le parvis de l’un des plus grands hôpitaux de Marseille, un minuscule marché créé par une coopérative d’habitants anime et colore les lieux un mardi matin sur deux.

Petit mais hardi
C’est une matinée de printemps sur l’esplanade de l’hôpital Nord, dans le 15e arrondissement de Marseille. Joseph Diacoyannis, alias Marius Sardineur, tchatche en montrant ses trésors de conserves – dont un très convaincant corail d’oursin flash pasteurisé –, distribuant au passage des paquets de chewing-gums millénaires. « C’est du mastic de l’île de Chios, issu du pistachier lentisque. Il y en avait plein, avant, à Marseille. » En face, le chevrier Éric Prioré , dont on aperçoit d’ici les pâturages situés dans la commune voisine de Septèmes-les-Vallons, voit s’écouler son stock de brousses du Rove à vitesse grand V : le petit fromage local vient d’obtenir son AOC, les médias en ont parlé, et, depuis, c’est la ruée. À 11 h 30, un doc en blouse déboule, quelques pièces à la main. « Vous n’avez plus de brousses ? Oh non ! J’ai une patiente qui ne peut rien manger, je voulais lui en acheter. Dans ce cas, donnez-moi un fromage sec. » Fati Rahmouni, traiteur maison dans sa société B.E.L. Assiette, propose ses plats du jour – couscous à l’agneau, salades, tartes salées, biscuits… –, tandis que des femmes de la cité La Castellane vendent pain et galette berbères en même temps que La Baguette magique, leur ravissant journal. Agnès et Louis Duffet, apiculteurs au vallon des Mayans qui fleurit derrière l’hôpital, présentent quant à eux plusieurs miels, dont un strictement local.

La fabrique d’histoires d’Hôtel du Nord
Fruit d’un partenariat avec l’Assistance publique, le marché a été initié par la coopérative d’habitants Hôtel du Nord – clin d’œil au film de Marcel Carné –, créée en 2011 pour identifier et valoriser le patrimoine des quartiers les plus « sensibles » de Marseille. « Ce n’est pas un marché paysan, précise Julie de Muer, sociétaire de la coopérative. Par exemple, Moncef Selaoti est primeur à Saint-Antoine, mais pas producteur. L’idée, c’est plutôt de connecter et mettre en lumière les ressources du territoire, tout en amenant de la convivialité dans un endroit inattendu. » Hôtel du Nord propose également des hébergements chez l’habitant, notamment pour les personnes accompagnant des proches hospitalisés – une aubaine alors que l’offre hôtelière est ici très maigre – ainsi que des balades patrimoniales. « Tout cela s’est construit dans la lignée du travail de Christine Breton, historienne et conservatrice du patrimoine qui, dès le milieu des années 1990, a cherché à modifier le point de vue sur ces quartiers », explique Julie de Muer. Celle-ci, après avoir créé les promenades sonores de Radio Grenouille , participe activement au Bureau des Guides du GR®2013. L’une des balades prévues en mai conduira les marcheurs depuis la miellerie du vallon des Mayans jusqu’à la chèvrerie d’Éric Prioré. « C’est une histoire de troupeaux : troupeau d’abeilles, troupeau humain et troupeau de chèvres », commente Agnès Duffet en riant.

La douceur en perfusion
La matinée s’écoule joyeusement au rythme de la musique diffusée par un tourne-disque, et, surtout, des allées et venues des patients, visiteurs, médecins, infirmières, brancardiers et autres employés qui viennent là pour grignoter, faire leurs courses, fumer une cigarette ou simplement discuter avec les forains. « J’adore ce marché, confie Éric. Les gens descendent parfois avec leur perfusion pour acheter des fromages. Un jour, une dame s’est approchée, on a discuté et à la fin, elle m’a dit : “Je ne sais même plus pourquoi je suis à l’hôpital.” Bref, le marché vient aux malades et l’ambiance est super. »

Marché de l’hôpital Nord
Les mardis 29 mai, 12 et 26 juin et 3 juillet, de 9 h 30 à 13 h
http://hoteldunord.coop
https://www.facebook.com/coop.hoteldunord

 

Plus d’articles de Mayalen Zubillaga

Raymond Oliver en rouge et blanc

En 2007, Sabine Bucquet-Grenet, fondatrice et responsable des éditions de l’épure, découvre...
Lire l’article