Le Prieuré Baumanière, oasis de quiétude aux portes d’Avignon

Le Prieuré Baumanière
Le Prieuré Baumanière - © 180°C - Photo Olivier Pascuito
LoadingAjouter cette recette à mon carnet de recettes

À seulement quelques encablures du tumulte avignonnais, dissimulé derrière un luxuriant écrin de verdure au coeur de la petite cité médiévale de Villeneuve-lès-Avignon, Le Prieuré Baumanière est une étape incontournable pour expérimenter la douceur de vivre de la campagne provençale. Ici, l’hôtel, comme le restaurant gastronomique, cultivent la sérénité de ce lieu qui fut autrefois un couvent. Au programme : épicurisme et farniente !

On y croise des familles, des couples, des amis. Certains prennent un verre à l’ombre des tilleuls étirant lascivement leurs branches au-dessus du jardin de curé. D’autres regagnent paisiblement leurs chambres pour s’offrir une sieste de début d’après-midi bien méritée. Tous ont en commun cette apparente insouciance du monde qui continue pourtant de s’ébrouer autour d’eux. Au Prieuré, le temps semble comme suspendu et si l’on tend l’oreille, on pourrait presque entendre les belles pierres des bâtisses chuchoter l’histoire qu’elles portent en elle depuis le 14ème siècle.

Le Prieuré Baumanière
La grande porte du Prieuré et à droite les tables qui attendent d’être dressées pour le déjeuner – © 180°C – Photo Olivier Pascuito

Lorsqu’il reprend Le Prieuré en 2007, Jean-André Charial, déjà propriétaire de l’Oustau Baumanière, est inévitablement séduit par l’âme du lieu. Il faudrait l’actualiser, sans pour autant le dénaturer. Madame Charial va imaginer cette déco mêlant subtilement le cachet de l’ancien à du mobilier plus moderne.

Le Prieuré Baumanière, oasis de quiétude aux portes d'Avignon
Le Prieuré, intérieur et extérieur, nature et luxe authentique – – © 180°C – Photo Olivier Pascuito

À l’extérieur on imagine de nouveaux espaces de vie, à l’instar de ce bar dont la carte, imaginée par le sommelier du Prieuré, Laurent, revendique une importante collection de cocktails. Parmi ceux-ci, le fameux Spritz, remis à la mode depuis quelques années, se décline ici en 6 versions que l’on pourra déguster tout en partageant les mises-en-bouche imaginées exclusivement pour le bar. Une carte relativement abordable quant aux prix, témoignant d’une certaine volonté de démocratiser l’endroit et donner à chacun la possibilité de venir profiter de l’endroit.

Le Prieuré Baumanière, oasis de quiétude aux portes d'Avignon
Le fameux spritz qui se décline en 6 versions imaginées par Laurent, sommelier et directeur de salle du Prieuré – © 180°C – Photo Olivier Pascuito

Pour les mets plus consistants, il faut bien évidemment se tourner vers le restaurant gastronomique  – au-dessus duquel brille fièrement une étoile Michelin – et son jeune chef, Marc Fontanne, auquel Jean-André Charial a choisi de confier les clés de la cuisine en 2017. Marc Fontane est passé par de prestigieuses maison comme l’Auberge des Templiers à Boismorand, Anne-Sophie Pic à Valence, l’auberge lyonnaise de Font Rose… Mais c’est avec Yannick Franques, son mentor, que le chef va trouver son identité culinaire. C’est de lui qu’il hérite cette simplicité quant à la manière d’imaginer ses assiettes : trois ou quatre saveurs maximum, le reste n’est qu’un jeu subtile de textures et de balances, contre-balances d’acidité, entre autres.

Le Prieuré Baumanière, oasis de quiétude aux portes d'Avignon
Le chef étoilé Marc Fontane est sa proposition de tomate brillamment mise en valeur par un jeu d’assaisonnement savamment maîtrisé – © 180°C – Photo Olivier Pascuito

On en veut pour exemple cette tomate, servie en pavé de 2 à 3 cm. d’épaisseur. Le produit est bien là, brut, twisté par un sirop de tomate, soit un jus de tomate réduit et concentré, un gel citron vert qui apporte l’acidité, le tout arrondi par la vanille et l’huile d’olive… Une belle illustration de la cuisine du chef, une cuisine lisible, où rien n’est caché et tout a son importance. Une cuisine méridionale faite de produits locaux. Une cuisine qui embrasse le lieu, sa simplicité, son authenticité et son raffinement.

Le Prieuré Baumanière, oasis de quiétude aux portes d'Avignon
Un aperçu du luxuriant jardin dont la végétation embrasse les vieilles pierres du lieu – © 180°C – Photo Olivier Pascuito

De passage dans la région, Le Prieuré est une étape incontournable, nous le disions en début d’article. Que ce soit le temps de prendre un verre dans un cadre exceptionnel chargé d’histoire. Celui d’un déjeuner ou d’un dîner pour profiter des talents du chef étoilé Marc Fontane. Ou pour s’attarder plus longuement le temps d’un séjour et  profiter ainsi de tous les charmes de cet hôtel 5 étoiles et membre des Relais & Châteaux… Toutes les raisons sont bonnes, il ne vous reste plus qu’à choisir en attendant la réouverture au printemps 2023.

Le Prieuré Baumanière, oasis de quiétude aux portes d'Avignon

Le Prieuré Baumanière
7 Place du Chapitre
30400 Villeneuve-lès-Avignon
Tel :+33(0)4 90 15 90 15
contact@leprieure.com

Plus d'articles de Olivier Pascuito

Marie-Thérèse Chappaz, notre première femme de quilles !

Ajouter cette recette à mon carnet de recettesOn vous le disait dans...
Read More

Laisser un commentaire