Rungis sanctuarise le bio !

Rungis sanctuarise le bio

Évènement important en décembre 2015 : le MIN de Rungis consacre un pavillon entier aux produits bio.

On est loin du temps où les produits Bio faisaient figure d’aliments pour extraterrestres sur le départ ou baba cool en pull de laine… Le processus a été lent, mais il s’est fait. Prise de conscience des consommateurs, volonté de réappropriation de l’aliment, scandales à répétition ont accéléré une tendance « naturaliste » à laquelle de plus en plus de « consomm’acteurs » prennent part. La preuve ? Les chiffres ! Et les volumes…

Le bio : 5 milliards de CA en 2015 !

Le bio est maintenant un secteur où la croissance touche parfois les deux chiffres alors que tous les autres peinent à se maintenir et jouent des coudes pour rester à fleur d’eau… Le bio, en France, c’était 5 milliards de CA en 2015… De quoi attiser la convoitise des grandes enseignes qui mettent en place différentes stratégies. Soit en développant des gammes bio à marque propre, soit en inventant des concepts de vente tels que Naturalia, par exemple entrant en concurrence directe avec les « pionniers » du marché : Biocoop, Bio c’bon, La vie claire, les Nouveaux Robinson. L’ouverture à Rungis de ce pavillon D6 entièrement dédié au bio, donc, est un signal de plus, ancrant cette nouvelle approche de l’aliment dans un avenir plus que florissant. Espérons que Quantité rimera toujours avec Qualité et que les organismes certificateurs pousseront toujours au plus haut les contraintes et cahiers des charges de produits pour lesquels le mot « confiance » est la valeur ajoutée principale.

More from Stephan Lagorce

Coquilles Saint-Jacques à rien ou si peu

Recette de Delphine Brunet,  publiée dans la revue 180°C n°2, p 110Afin...
Read More