Carnet de croûte : l’Auvergne

Vin nature qui coule à flots, britanniques aux fourneaux proposant une popote locale et durable et paysages vallonnés, l’Auvergne est devenue une destination gastronomique à ne pas louper ! Cinq étapes entre les départements du Cantal, du Puy-de-Dôme et de la Haute-Loire où il fait bon de faire escale.

Carnet de croûte : l’Auvergne 1

 

L’Epicerie de Dienne
Il y a quatre ans, Chris Wright quitte son restaurant parisien, s’installe dans le Cantal et fonde cette jolie épicerie-auberge. On y fait étape pour la nuit ou simplement le temps d’un repas. Aux fourneaux, l’anglo-saxon propose une cuisine simple élaborée à partir de produits locaux. Dans les verres, des vins nature de la région et les délicieuses bières des vignerons Vincent et Marie Tricot proposées aussi à la vente à emporter côté épicerie.

– 6 route du Puy Mary, 15300 Dienne –
Ouverte jusqu’au 29 septembre 2019 pour la saison estivale

carnet croute Auvergne
L’Epicerie de Dienne. L’auberge-épicerie du chef anglais Chris Wright. – © 180°C – Photographie Anne-Claire Heraud

 

Le Temps d’un Verre
A l’heure de l’apéritif, on vient ici se délecter des salaisons du charcutier Emmanuel Chavassieux et goûter aux plus jolis crus de la région. On n’oublie pas de rapporter quelques quilles à glisser dans ses valises, notamment le premier millésime du domaine des Ussels à Vensat, prometteur !

– 4 rue Saint-Esprit, 63000 Clermont-Ferrand –
Ouvert le lundi de 15h à 22h et du mardi au samedi de 10h à 12h30 puis de 14h à 22h

carnet croute Auvergne
Jolie sélection de vins nature auvergnats dans cette cave du centre-ville. – © 180°C – Photographie Anne-Claire Heraud


L’Auberge de Chassignolles
Chaque année d’avril à fin octobre, Peter Taylor, le tenancier de l’établissement, recrute un chef talentueux qui prend possession, le temps d’une saison, des cuisines de cette auberge de village. Cette année, c’est l’Australien Sebastian Myers qui s’y colle. Tous viennent d’horizons différents mais dans l’assiette, toujours ce bel esprit : les légumes du potager en permaculture, l’agneau et les cochons de la maison et les bouteilles des voisins vignerons.

– Le Bourg, 43440 Chassignolles –

carnet croute Auvergne
Chaque jour, au petit-déjeuner, granola maison, lait cru, fruits frais, de quoi démarrer la journée du bon pied. – © 180°C – Photographie Anne-Claire Heraud


Le Saint-Eutrope

En quelques années, le restaurant du chef Harry Lester (britannique lui aussi) est devenu une étape incontournable des amoureux du vin nature et de la gastronomie simple et généreuse. Ce jour-là au déjeuner : du pâté en croûte maison, un poulet à la peau croustillante servi avec de jolis légumes de printemps et une crème caramel à la vanille à se damner…

– 4 rue Saint-Eutrope, 63000 Clermont-Ferrand –
Ouvert du mardi au vendredi de 12 à 14h30 (et de 20h à 00h le jeudi et le vendredi)

carnet croute Auvergne
Ouvrez l’oeil, l’une des meilleures tables de Clermont-Ferrand est nichée dans cette rue calme. – © 180°C – Photographie Anne-Claire Heraud


Le marché d’Ambert

Tous les jeudis matins, sous les arcades de la sublime mairie ronde, maraîchers bio, apiculteurs, cueilleurs de fruits rouges et fromagers spécialistes du Saint-Nectaire se rassemblent pour vendre leurs trésors. Une belle réunion de producteurs vertueux, acteurs du changement!

63600 Ambert

Et aussi : Le Local, magasin de producteurs à Ambert, le Quillosque, la jolie cave à manger de l’équipe du restaurant Le Saint-Eutrope à Clermont, Alta Terra, un café et gîte écologique à Lavigerie, la Boulangerie de Dienne et son pain au levain naturel pétri à la main…

Carnet de croûte : l’Auvergne 2

Découvrez les 3 autres “Carnets de croûte” de Jill Cousin :

Tanger

Le Pays-Basque

L’Auberge de Chassignolles

Written By
More from Jill Cousin

Carnet de croûte : L’Auberge de Chassignolles (Auvergne)

Après des mois à en rêver, nous avons posé nos valises pour...
Read More

Laisser un commentaire