Les héros de l’Hérault :
Domaine de Puilacher,
Laure Margottin-Fages,
vigneronne de son temps

Domaine de Puilacher
© 180°C - Photographie Vincent Baldensperger
LoadingAjouter cette recette à mon carnet de recettes

Au cœur du Languedoc, elle patronne le domaine de Puilacher depuis 2008. Plus qu’une aventure individuelle, une véritable histoire de famille dont la tradition n’empêche nullement, bien au contraire, l’adaptation aux goûts et aux contraintes de l’époque.

Reprendre le domaine familial ? Certains ne se posent pas la moindre question. Biberonnés depuis leur petite enfance au paysage viticole, à l’ambiance des vendanges ou au stress des vinifications, ils ne voient pas d’autres horizons que la vigne au moment de se choisir un avenir professionnel. Destin tout tracé… et transmission assurée par les parents souvent tout heureux que l’histoire familiale se perpétue… Pour d’autres, le scénario se révèle un peu plus compliqué. C’est le cas de figure bien connu des mômes de vignerons qui, parfois rebutés par la dureté du métier, quittent le giron familial, bien décidés à aller voir ailleurs et découvrir d’autres univers avant de finalement revenir au bercail. Exactement l’itinéraire de Laure Margottin-Fages. « J’ai d’abord voulu tracer ma propre voie… J’ai suivi des études de commerce, puis travaillé dans une agence de publicité à Toulouse, avant d’entendre l’appel d’un retour aux sources… Quand on entend parler de vin toute la journée quand on est enfant, on a ça qui coule dans le sang », explique-t-elle.

Domaine de Puilacher
Bienvenue à Puilacher, une trentaine de minutes au nord-ouest de Montpellier, dans la moyenne vallée de l’Hérault – © 180°C – Photographie Vincent Baldensperger

Réorientation « obligatoire » via un master de commerce du vin à Montpellier, une expérience dans une autre propriété et, en 2008, ce fameux « retour aux sources » sur les terres de sa jeunesse. Bien loin du monde de la pub agité par d’autres valeurs, elle aime cet attachement au lieu, à la terre, affirme qu’être vigneron est une manière de vivre plus qu’un métier et insiste sur la notion de transmission…

Le domaine est dans la famille Fages depuis plusieurs siècles. Chez nous, on est un maillon. Je vinifie des vignes plantées par mes grands-parents ou mes parents… Je veux respecter ce qu’on me transmet et le transmettre au mieux.

Pour de nombreux millésimes encore, c’est elle qui est aux commandes, parfaitement secondée par ses parents et deux employés. Bienvenue donc à Puilacher, une trentaine de minutes au nord-ouest de Montpellier, dans la moyenne vallée de l’Hérault, sur les territoires des appellations IGP Pays d’Oc et IGP Vicomté d’Aumelas. Son repaire, une vaste propriété de 38 hectares en trois îlots à proximité du village, entre parcelles de coteaux et vignes plus planes, assises sur trois grands types de sols, villafranchien, graves et argilo-calcaires.

Domaine de Puilacher
Depuis 2013, Laure vinifie tous les fruits du domaine issus d’une viticulture respectueuse de l’environnement, avec travail du sol rigoureux sur une parcelle en permaculture comme sur les autres, et la volonté de s’inscrire prochainement dans la philosophie HVE – © 180°C – Photographie Vincent Baldensperger

Quant à l’encépagement, il s’agit des vieux carignans plantés par son grand-père en 1943, des cinsaults d’un âge aussi respectable, de la syrah en quantité, du viognier, du chardonnay, du vermentino – ou rolle – mais aussi des raisins bordelais – beaucoup de merlot et du cabernet-sauvignon – plantés à une époque où les Languedociens se tournaient vers la qualité et pensaient nécessaire d’importer des cépages de régions plus prestigieuses. Longtemps, tous les raisins étaient vinifiés sur le domaine. Puis, son père devant aussi assumer sa profession de pilote de ligne, une partie de la vendange fut, dans les années 80, livrée à la coopérative locale, toujours l’une des plus importantes de la région. Depuis 2013, Laure vinifie tous les fruits du domaine issus d’une viticulture respectueuse de l’environnement, avec travail du sol rigoureux sur une parcelle en permaculture comme sur les autres, et la volonté de s’inscrire prochainement dans la philosophie HVE :

on a toujours fait très attention à notre terre, dans le souci de transmettre un beau patrimoine.

Domaine de Puilacher
© 180°C – Photographie Vincent Baldensperger

L’activité de prédilection de Laure : le commercial et surtout les vinifs qui la mettent en scène dans une cave à flanc de coteau typiquement languedocienne – de 1870 avec cuves béton d’époque et cuves inox thermo-régulées bien plus récentes –  où la priorité est donnée à la gravité de manière à éviter un maximum de pompage. Son objectif général ? Allier caractère et finesse dans les trois couleurs – blanc, rosé et rouge – et huit vins classés en trois gammes, Prologue, pour des cuvées de plaisir très faciles d’accès, Authentiques et Signatures qui distinguent des vins marqués par davantage de complexité et des assemblages plus savants. La quête de la maturité phénolique plus que des hauts degrés, la vendange de nuit ou à l’aube pour rentrer des raisins frais, des vinifications parcellaires permises par la cuverie très importante, un élevage en cuves ou en barriques de chêne français, une extraction raisonnable pour les rouges afin de ne pas tomber dans la lourdeur, des vinifs basse température pour chercher beaucoup de fruit sur les blancs et rosés, voilà quelques-uns des fondamentaux de Laure. « Le Languedoc a beaucoup évolué. Les consommateurs veulent des vins de plaisir, pas trop alcooleux », explique-t-elle.

Domaine de Puilacher
L’une des spécialité de Laure, les vinifs qui la mettent en scène dans une cave à flanc de coteau typiquement languedocienne – de 1870 avec cuves béton d’époque et cuves inox thermo-régulées bien plus récentes – © 180°C – Photographie Vincent Baldensperger

Le fleuron du domaine est sans aucun doute la cuvée Ellipse, née lors du millésime 2015 et sortie en 2018 pour fêter les dix ans de son retour sur la propriété familiale, récompensé en 2021 d’une médaille d’argent au Concours des vins de la vallée de l’Hérault 2021 . Elevé deux ans en barriques, cet assemblage syrah-carignan est très complet, à la fois puissant et élégant, complexe, ample et d’une finesse remarquable : « avec ce vin, je me suis fait plaisir. J’ai cherché un assemblage, avec l’idée de démontrer le potentiel de garde de nos vins. C’est un vin qui me correspond et qui correspond aussi à mes parents, toujours très actifs sur le domaine ». Tout en étant très attachée à la tradition et à l’histoire de ce dernier, Laure vit aussi avec son temps et continue de le faire évoluer. Des projets ? Poursuivre le renouvellement du vignoble en remplaçant des vignes, et sûrement redonner toute leur place aux cépages méditerranéens qui supportent mieux le stress hydrique que les variétés atlantiques comme le merlot ou le cabernet sauvignon : « le retour aux cépages méditerranéens me paraît inévitable pour s’adapter à l’évolution du climat. Cette année, on a planté des cinsaults et je suis très contente aussi d’avoir conservé nos carignans »… L’inspiration semble être très pertinente autant que sont convaincants les vins du domaine de Puilacher, à suivre de très très près.

Les héros de l'Hérault :<br/> Domaine de Puilacher,<br/>Laure Margottin-Fages,<br/> vigneronne de son temps

 

Les héros de l'Hérault :<br/> Domaine de Puilacher,<br/>Laure Margottin-Fages,<br/> vigneronne de son temps

Domaine de Puilacher
70 Avenue Notre Dame de Rouviège
34230 – PUILACHER
04 67 96 72 33 – contact@domainedepuilacher.fr
Concours des vins de la vallée de l’HéraultLes héros de l'Hérault :<br/> Domaine de Puilacher,<br/>Laure Margottin-Fages,<br/> vigneronne de son temps

Ouvert aux 200 caves particulières et coopératives de 43 communes en vallée de l’Hérault, le concours récompense les vignerons locaux pour leurs meilleurs produits depuis plus de 30 ans.
Douze dénominations (AOP et IGP) sont présentes au sein du périmètre du concours et témoignent de l’exceptionnelle diversité de profils de vins disponibles.

 

Pour suivre toutes les actus du concours : 

Les héros de l'Hérault :<br/> Domaine de Puilacher,<br/>Laure Margottin-Fages,<br/> vigneronne de son temps

Les héros de l'Hérault :<br/> Domaine de Puilacher,<br/>Laure Margottin-Fages,<br/> vigneronne de son tempsconcoursvinsherault

Written By
Plus d'articles de Pierrick Jégu

Protégé : Le Languedoc durable !

Il n’y a pas d’extrait, car cette publication est protégée.
Read More