180°C des recettes et des hommes – n°3

19,90 

Un numéro qui conjugue la cuisine au féminin avec notamment un portrait de l’éleveuse bovine Dominique Cougoureux qui a choisi de court-circuiter la grande distribution, celui d’une productrice de  Fourme de Montbrison, cousine de celle d’Ambert, moins connue mais tout aussi persillée et attirante, une rencontre avec Hervé Busset, notre chef cueilleur en Aveyron, un portrait d’Alain Passard, notre marché et sa sélection printemps-été et bien d’autres choses encore…

 

En stock

Catégorie :

Description

Orthorexie

L'édito de 180°C #3

Orthorexie. Nous l’ignorions, mais nous étions sans doute nombreux dans l’équipe de 180 °C à souffrir de ce mal. Je crois même que c’est ce qui nous avait rassemblés en premier lieu. Car sous ce terme peu courant se cache tout simplement l’obsession de manger sain. Évidemment, pas de forme sévère signalée au sein de la rédaction. Quoique… Derrière un trouble du comportement méconnu (et pour le coup gravissime et source de déséquilibres alimentaires et psychologiques sérieux dans les cas les plus extrêmes), mis en lumière à la faveur d’un sondage, on découvrait donc il y a peu un mot qui allait nous permettre de faire le malin à table et dans ces colonnes mais surtout une très bonne nouvelle : près de la moitié de nos compatriotes (45 % exactement) déclarent que manger sainement est aujourd’hui primordial à leurs yeux. Hourra, enfin ! Les signes encourageants saisis ces derniers temps (en vrac, le succès des deux premiers numéros de 180 °C, vos commentaires sur notre FB ou encore la courbe ascendante de vos abonnements) ne mentaient pas : les amateurs d’assiettes saines, goûteuses et de saison (je m’emballe un peu, mais j’ai envie de leur faire confiance) sont désormais de plus en plus nombreux. Alors oui, les scandales alimentaires à répétition, les aliments insipides, la peur des pesticides, résidus médicamenteux et autres phtalates sont probablement au moins autant responsables de cet éveil des consciences que le développement du bio et des circuits courts, l’apparition d’une nouvelle génération de chefs ambitieux et inventifs sans oublier le boom de l’édition et de la production télévisuelle culinaires ces dernières années. Les raisons objectives de se réjouir ne sont cependant pas si courantes. Le printemps est là, l’été approche, Alain Passard nous offre quatre de ses recettes… Alors réjouissons-nous, plongez dans ces 192 nouvelles pages de 180 °C, foncez au marché et/ou dans votre cuisine et laissez-vous gagner par l’orthorexie joyeuse et savoureuse !

Sébastien Cauchon, rédacteur chef de 180°C.

Informations complémentaires

Poids 780 g
Dimensions 28 × 21 × 1.6 cm
Date de parution

5 mai 2014

Pagination

192 pages sans publicité