La brasserie Ardwen, une affaire de famille

La brasserie Ardwen, une affaire de famille 1

Dans le petit monde de la bière, le nom d’Ardwen commence à se faire une place au soleil. Découverte d’une brasserie artisanale et locale et d’une famille de passionnés.

La famille Clabaux, unie par les liens du houblon
En ce début de printemps, le soleil brille et la production tourne à plein régime, à la grande joie de Charles-Antoine Clabaux, 27 ans, et de sa sœur cadette, Julie. Depuis deux ans, le biochimiste a repris les rênes de la brasserie avec son père, José Clabaux. Julie, tout juste diplômée en négociation commerciale, les a rejoint il y a quelques mois. L’occasion pour ces ardennais d’adoption de concrétiser un rêve familial de longue date, « nous avions depuis toujours cette envie de construire un projet en famille, si possible dans le domaine de la biologie et de la fermentation, qui nous passionne mon père et moi, explique Charles-Antoine. Alors, quand l’occasion s’est présentée de reprendre la brasserie Ardwen, nous n’avons pas hésité. »

La renaissance ardennaise
L’histoire d’Ardwen est en lien étroit avec celle du département. Héritier d’une grande tradition céréalière, le territoire a longtemps été renommé pour la qualité de ses bières. Mais la Seconde Guerre mondiale, puis la concentration industrielle ont eu raison de l’agriculture, et en 1970, la dernière grande brasserie a officiellement fermé ses portes. Il faudra patienter jusqu’en 2006 pour qu’une bande de copains originaires de la région, décide de redonner à la bière ardennaise ses lettres de noblesse. La brasserie Ardwen était née.

Patience et longueur de temps…
Aujourd’hui, Charles-Antoine, son père et sa sœur ont repris la brasserie et s’efforcent de faire grandir Ardwen en respectant les valeurs qui ont fait sa renommée : qualité, rigueur et surtout, patience.

Entre le concassage du grain et la dégustation, il faut deux mois pour fabriquer une bière Ardwen

Dixit Charles-Antoine, qui a tenu à passer un an en production pour en maîtriser chaque étape. Car chacune d’entre elles est cruciale dans l’élaboration des crus Ardwen, ces bières aromatiques « sur lie », de fermentation haute, refermentées en bouteille, et à la mousse fine, qui ont fait la renommée de la brasserie.

100% local
« Nous sommes une brasserie artisanale, un approvisionnement local était donc primordial pour nous. Notre eau est puisée dans les nappes phréatiques, l’orge que nous utilisons est entièrement produite localement, et les déchets qui restent sont réutilisés pour nourrir le bétail, à deux kilomètres d’ici. Difficile de faire plus faible en terme d’empreinte carbone ! » nous glisse Charles-Antoine lorsque nous circulons entre les cuves attenantes au restaurant.

Dans ce grand hangar qui devrait bientôt s’agrandir, est réalisé l’ensemble de la production, du concassage du grain à la mise en bouteille. Les bières qui en sortent peuvent ainsi être savourées à quelques mètres à peine, dans l’espace de dégustation, ou directement à table, accompagné d’un plat roboratif.

L’eau, ingrédient principal dans la composition de la bière, est également le fruit de toutes les attentions

Nous avons même notre propre station d’épuration, puisque nous traitons sur place nos eaux usées avant de les rejeter dans la nature.

« À chaque nouvelle bière, nous visons l’excellence. »
 C’est à lui que revient la tâche de créer les recettes des bières et de veiller au grain sur les cuves de fermentation, dans lesquelles sont injectées les levures qui permettront au moût de produire alcool et composés aromatiques, jusqu’à se transformer en bière, à la texture et aux notes souhaitées. Un travail de longue haleine, grâce auquel les bières Ardwen connaissent aujourd’hui une certaine renommée. « Nous avons la chance d’avoir une équipe jeune et passionnée, entièrement dédiée à Ardwen, c’est une belle histoire qui commence. » Gageons que l’avenir donnera raison à Charles-Antoine.

La brasserie Ardwen, une affaire de famille 2

Brasserie Ardwen
20 Avenue Roger Ponsart
08430 Launois-sur-Vence
03 24 26 10 72

 

La brasserie Ardwen, une affaire de famille 3

Pour rencontrer l’équipe d’Ardwen et déguster leurs bières,
rendez-vous au Mondial de la Bière,
au Parc Floral de Paris, les 17, 18 et 19 mai 2019

La brasserie Ardwen, une affaire de famille 4

 

Written By
More from La Redaction

Artichauts poivrades pochés aux herbes et à l’huile

Recette de Natacha Arnoult,  publiée dans la revue 180°C n°3, p 118Afin...
Read More