Bar mariné à trois fois rien

Bar mariné à trois fois rien
©180°C
Recette de Stephan Lagorce, publiée dans la revue 12°5 n°1, p 82
LoadingAjouter cette recette à mon carnet de recettes

Pour cette recette, évitez le plus possible de cuisiner. Et soyez intraitable sur la fraîcheur, n’adoptez que la première, toutes les autres sont secondaires.


Pour 3 ou 4 veinards (ou idéalement 1)

1 bar de ligne d’une fraîcheur incommensurable
Huile d’olive de grande lignée
Cristaux de sel
Poivre

1 C’est le poissonnier qui fait le plus dur Après avoir soudoyé votre poissonnier préféré, demandez-lui de prélever les deux filets du bar puis d’en ôter la peau. Veillez à ce que les filets vous soient remis à plat, et non pliés pour ne point les mâcher.

2 Quoique… À la maison, placez les deux filets dans le congélateur 15 à 20 minutes puis,  avec tout le savoir-faire dont vous saurez faire preuve (et surtout un couteau très affûté), détaillez de fines tranches de ce poisson merveilleux et déposez-les (sans les chevaucher, de grâce) dans de grandes assiettes très froides.

3 C’est fini Au moment de passer à table, agrémentez les assiettes de quelques atomes de sel, poivre et huile d’olive. Les connaisseurs ajoutent parfois un soupçon de baies roses. Servez glacé sans chichis avec quelques tranches d’un fier pain au levain un peu toasté.

Le conseil Si vous osez remplacer le bar par du saumon, troquez alors le merveilleux Effusion 2013 par un soda texan de la supérette la plus proche.

Recette de Stephan Lagorce, publiée dans la revue 12°5 n°1, p 82

Tags from the story
, ,
Plus d'articles de Stephan Lagorce

Steaks d’aubergines tellement glacés qu’on pleure

Recette de Stephan Lagorce, publiée dans la revue 12°5 n°2, p 132
Read More