Ramène ta fraise… de veau

Illustration : Delphine Brunet
La nouvelle n’a pas fait la une des journaux. Pourtant, depuis le mois d’août dernier, la fraise de veau est de nouveau autorisée sur les étals des tripiers et chez leurs confrères de la boucherie.

La nouvelle n’a pas fait la une des journaux. Pourtant, depuis le mois d’août dernier, la fraise de veau est de nouveau autorisée sur les étals des tripiers et chez leurs confrères de la boucherie. Alors certes, la nouvelle ne va pas bouleverser la face du monde mais en revanche, celle de l’andouillette…oui.

Depuis la crise de la vache folle, la fraise de veau était le dernier abat non autorisé et sa commercialisation avait été interdite en mai 2001. La faute à ce satané prion (L’agent pathogène responsable de la transmission de la maladie de Creutzfeldt-Jakob à l’homme.) Et à ce moment de la lecture, vous vous souvenez pourtant avoir avalé de l’andouillette et vous vous demandez légitimement ce qu’il y avait dans ladite andouillette. Les tripiers et les bouchers avaient, pour certains, et parce que toutes les andouillettes ne sont pas concernées, utilisé des substituts comme la panse de veau ou la panse de porc.

Les amateurs d’andouillette Lyonnaise, de Cambrai, de Troyes ou de Rouen vont donc retrouver le goût et la texture de la fraise de veau comme à la fin du siècle dernier. Quant aux autres, les aficionados de la fraise, mais ailleurs que dans une andouillette, ils vont ressortir leur cocotte et les préparer avec une sauce à la moutarde à l’ancienne et quelques pommes de terre vapeur ou la servir avec une vinaigrette relevée et une poignée d’échalotes. Mais attention : inutile de faire le pied de grue dès potron-minet devant la boutique de votre tripier ou de votre boucher. La fraise de veau est de retour, certes, mais en petite quantité parce qu’il faut laisser le temps aux abattoirs de se rééquiper, la plupart ayant vendu, détruit ou remisé le matériel qui permettait de préparer ce produit tripier.

Pour aller encore plus loin dans la tripe : http://www.produitstripiers.com/

Plus d’articles de Philippe Toinard

Le beurre étoilé de David Akpamagbo

Il y a le beurre paysan breton et il y a le...
Lire l’article