Le gigal en papillon

Le gigal en papillon
©180°C
Ce papillon n’aura sans doute pas la grâce du paon du jour, mais sera plus nourrissant. On perd ainsi en agrément ce que l’on gagne en utilité : le monde est bien fait. Recette de Stephan Lagorce, publiée dans la revue 180°C n°7, p 40
LoadingAjouter cette recette à mon carnet de recettes

Ce papillon n’aura sans doute pas la grâce du paon du jour, mais sera plus nourrissant. On perd ainsi en agrément ce que l’on gagne en utilité : le monde est bien fait.


Quand : un jour de grande faim
Point fort : idéal pour une personne
Point faible : les autres aiment le partager
En cuisine : adoré
Difficulté : élevée pour avaler l’os
Indice de patience requis : sans objet
Temps de préparation : faible vu le résultat
Temps de cuisson : limité

Pour 1 personne

Feu
2 vieux pneus de mobylette 103 SP
1 jerrican de fuel
1 journal Minute

Guibole
1 superbe gigal d’agneau, moulé à la louche
3 ou 4 gousses d’ail nouveau
2 flacons de mercurey
Huile d’olive
1 botte de ciboulette
1 gros brin de romarin
Pareil en Thym
Quelques grains de poivre noir (pas plus d’un millier)
Du gros sel

Reste
2 ou 3 tomates
1 ou 2 courgettes
Quelques oignons nouveaux, flambants neufs

1 Le gigal Demandez au boucher d’ouvrir le gigal en papillon. Jetez les ailes, ne gardez que le corps. Faites bouillir l’os, donnez aux enfants. Pilez, écrasez, explosez, désintégrez l’ail avec le romarin, le thym, les grains de poivre, un peu de gros sel et un bon trait d’huile d’olive. Ajoutez la ciboulette coupée. Oignez le papillon côté pile et côté face avec ce puissant élixir. Admirez la belle ouvrage et célébrez-la d’un bon flacon de mercurey à descendre d’un trait.

2 Autodafé Placez le barbecue au soleil dans le jardin (ou dans la salle de bains, si vous êtes en appartement). Coupez les pneus en tronçons et mettez-les dedans. Arrosez d’un ou deux grands verres de fuel. Allumez, laissez les flammes prendre, attisez le feu avec quelques pages de Minute si besoin, mais en général, le caoutchouc synthétique prend vite. Posez une grille sur la masse en fusion.

3 Vulcain Déposez le gigal-papillon sur la grille, ni trop bas (il brûlera) ni trop haut (il ne cuira pas) puis laissez cuire et colorer. Retournez-le de temps à autre, entre deux verres de mercurey, montez ou descendez la grille selon la chaleur du feu. Le temps de cuisson : comptez 10 à 15 minutes par côté. Sur les espaces de la grille laissés libres, déposez des légumes coupés en tranches épaisses.

4 Mmm… Sortez le papillon de la grille, posez-le sur une planche et laissez reposer quelques minutes. Dégustez-le ainsi, tranche après tranche, avec les légumes grillés. Servez-vous une autre bouteille de mercurey.

P.-S. Pour éviter les vapeurs délétères du journal Minute et du pneu, le feu peut être fait avec un simple charbon de bois. Par ailleurs, sur invitation et tri sévère, d’autres convives peuvent vous assister dans votre dégustation.

Recette de Stephan Lagorce, publiée dans la revue 180°C n°7, p 40

Tags from the story
, ,
Plus d'articles de Stephan Lagorce

Les pommes soufflées

Recette de Stephan Lagorce,  publiée dans la revue 180°C n°2, p 1
Read More