« Raisin » ou l’appli mobile du vin naturel

Raisin-appli-mobile-vin-naturel-gazette-180c
© 180°C - Photographie Olivier Pascuito

© Raisin – Illustration Michel Tolmer

Le vin naturel a fait son coming-out, c’est certain ! Sorti de la confidentialité, il a trouvé grâce auprès d’un public d’amateurs toujours plus nombreux, désireux d’en savoir d’avantage, découvrir, déguster sans parfois savoir où tremper ses lèvres…
Et bien, amateurs de vins naturels, sincères, réalisés dans le respect du terroir, du fruit et in fine du consommateur, il existe aujourd’hui une appli qui cartographie les caves restaurants et bars où vous pourrez consommer du vin naturel… Et cela partout en France, mais pas que !

Son nom : Raisin, l’appli du vin naturel… Tout simplement.

Raisin, c’est le résultat d’un colossal travail de recensement de ces établissements qui doivent, pour être répertoriés, proposer un minimum de 30% de vins naturels dans leur sélection.
À ce jour, l’appli peut s’enorgueillir d’avoir référencé plus de 2 000 établissements à travers le monde, près de 600 vignerons nature et pas moins de 3 500 cuvées.

Ce que je veux avec Raisin, c’est répondre à ces deux questions que les gens se posent : où est-ce que je peux trouver ce genre de vins et qui sont les gens qui font ce genre de vins ?

Un homme, une idée… Une appli
Derrière cette brillante idée, il y a Jean-Hugues Bretin, un ancien de chez Yahoo. Après 3 ans de bons et loyaux services et à la faveur d’un dégraissage massif sur la plateforme Europe, Jean-Hugues est désormais libre de donner un nouveau souffle à sa vie professionnelle. Des idées, il en a plein la tête et parmi celles-ci il y en a une en laquelle il croit vraiment : « si je n’avais pas été convaincu que cet outil allait révolutionner la manière dont les gens consomment du vin naturel, bien au delà de la communauté d’amateurs déjà existante, je n’y aurai pas investi autant d’énergie. Ce que je veux avec Raisin, c’est répondre à ces deux questions que les gens se posent : où est-ce que je peux trouver ce genre de vins et qui sont les gens qui font ce genre de vins ? »

Et sinon, on boit quoi ce soir ?
Un outil qu’il aurait lui-même rêvé d’avoir lorsqu’il a commencé à s’intéresser au vin naturel. Pour la petite histoire, Jean-Hugues boit du vin seulement depuis 2010, avant il goûte à l’occasion des vins dits « conventionnels » sans se passionner d’avantage pour le flacon et son contenu. Mais un soir, une de ses amies lui apporte un bouteille de Tue-bœuf glanée chez le caviste de Ô divin… Une vraie révélation ! Piqué par la curiosité, il veut en savoir plus et se rend chez Naoufel, le caviste de Ô Divin qui lui révèle alors qu’il s’agit d’un vin dit « naturel ». Le contact passe bien et Naoufel, en précepteur avisé – comme le sont tous les bons cavistes – lui fait alors goûter plusieurs vins du même « tonneau ». Rappelons qu’à cette époque les vins nature n’étaient pas toujours très bien mâitrisés, d’où l’importance de pouvoir se fier aux conseils d’un caviste qui connaît son sujet. Jean-Hugues achète donc une, deux puis trois bouteilles et de là, commence à se passionner pour le sujet : il va à la rencontre des vignerons, écume les salons et finit même par créer un site , « on boit quoi ce soir ? » sur lequel on peut consulter une carte de Paris répertoriant les endroits qui proposent du vin naturel… Un succès !

3 mois de conception, 120 jours de développement, des milliers d’heures de travail !
L’idée était donc déjà là, embryonnaire. En 2015 le projet est bel et bien lancé et il va désormais falloir s’armer de courage, de patience et de persévérance : « La volonté de Raisin c’est de collecter toutes les informations dont on peut avoir besoin sur le vin naturel pour les rassembler à un seul et même endroit. Un travail long, fastidieux, car référencer 1500 établissements sur l’appli, cela signifie en avoir passé en revue au moins 3000. »
Aujourd’hui le résultat est là ! Raisin s’impose comme une ressource qualifiée, indispensable pour tous ceux que le vin naturel intéresse. Pensée et construite autour du vigneron, dont il est l’épine dorsale, l’appli répertorie en un seul et même endroit toutes ses cuvées et ce même contenu est ensuite enrichi par les différents posts dont pourront se fendre les utilisateurs. Petite précision qui a son importance : chez raisin, on ne note pas les vins !
Tout récemment, l’appli a évolué vers une version 2.0 enrichie de toutes nouvelles fonctionnalités !

On ne soupçonne pas le potentiel du vin naturel, pourtant personne n’en parle alors que 70% de ce qui est produit part à l’export… Donc soit ces gens sont fous soit on a rien compris…

Et pour l’avenir ?
Selon Jean-Hugues, l’appli va suivre l’évolution du vin naturel, donc progressive mais très douce : à Paris, 250 établissements proposent dans leur sélection plus de 30% de vin naturel, et ils sont plus de 750 sur tout l’hexagone. « On ne soupçonne pas le potentiel du vin naturel, pourtant personne n’en parle alors que 70% de ce qui est produit part à l’export… Donc soit ces gens sont fous soit on a rien compris… »

Cette fois-ci, nous retiendrons plutôt la deuxième proposition !

Le « verre » est dans la pomme, aujourd’hui, Raisin part à la conquête d’Androïd !
Après le succès de l’appli sur iOS qui rassemble aujourd’hui plus de 13 000 utilisateurs possédant un téléphone estampillé de la célèbre petite pomme, et à la demande pressante des possesseurs de smartphone sous androïd, Raisin part aujourd’hui à la conquête de nouveaux utilisateurs. Rappelons ici que l’appli n’est pas payante,  « la valeur ajoutée de l’appli, c’est aujourd’hui les utilisateurs qui l’apportent via leurs conseils de référencement », aussi il était impensable pour Jean-Hugues de la rendre payante. Petit modèle économique oblige, afin de financer le développement de l’application sous Androïd, l’équipe a lancé une vaste opération de crowdfunding sur la plateforme en s’assurant le soutien de tous les acteurs de la petite sphère des vins sincères : vignerons bien sûr, cavistes, organisateurs de salon mais aussi l’illustrateur Michel Tolmer et beaucoup d’autres encore.


Bien évidemment, les revues 12°5 & 180°C et leur équipe ne pouvaient que se joindre à la mêlée et soutenir fièrement cette opération.
Parce que nous croyons à la sincérité du projet de Jean-Hugues. Parce que nous sommes convaincus de l’utilité de son application et de la manière dont elle contribue à démocratiser la connaissance de ces vins qui nous tiennent à coeur. Enfin, parce que nous aimons l’homme autant que son idée, la pugnacité et l’audace dont il a fait preuve depuis le début de l’aventure Raisin.

Alors forcément, on ne peut que vous inviter à aller consulter le projet lancé sur la plateforme Kiss Kiss Bank Bank, en découvrir le contenu et si vous êtes séduits, y apporter vous aussi votre soutien.

Que la force des vins sincères soit avec Raisin et son fondateur !

Pour télécharger l’application Raisin sur l’appstore, ça se passe ici
Les autres publications de Olivier Pascuito

Vignerons en Seine 2016 : embarquement immédiat !

Pour la 7 ème année consécutive, l’évènement Vignerons en Seine jette l’ancre...
Lire la suite