Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage…

Croix rousse… Comme le quartier de Lyon d’où est issu Christophe Durdilly, vigneron depuis 2005, mais qui a beaucoup roulé sa bosse avant de jeter son dévolu sur 7 ha de vignoble situés dans le Var, pas loin de Puget-ville.

Si effectivement Christophe à bien roulé sa bosse avant de se fixer, son amour pour le vin date de ses débuts professionnels : c’est à l’école hôtelière de Thonon les Bains, où il apprend la salle et la cuisine, qu’il approchera cet univers auquel, en dépit des fortunes et infortunes, il restera fidèle. Après l’école hôtelière, c’est, à l’âge de 18 ans, le premier départ pour l’étranger. Il travaillera à New-York et à Detroit.

Bring your wine !
Là-bas, la tradition du « Bring your wine » lui fera croiser de magnifiques bouteilles que les clients fortunés dont il s’occupe apportent avec eux ! Cette expérience, qui aurait pu durer, est interrompue par le service militaire. Retour en France, puis nouveau départ pour l’Angleterre où après 9 mois sonne déjà l’heure du retour en France. Changement de cap : Christophe travaille dans la boite de papa qui commercialise des automatismes, il en sera directeur commercial… Nouveau départ pour l’Angola dans la logistique maritime ! Puis retour à Lyon comme gérant d’une épicerie fine puis installation à Marseille ou l’infatigable voyageur se retrouve responsable de la restauration au Sofitel où il renoue avec ses premières amours : le vin. Mais nouveau départ pour l’enseigne Metro dont il dirige la cave. Enfin… ce parcours à vous donner le tournis s’achève avec l’achat du Domaine (4,5 ha au début) que Christophe convertit à l’agriculture biologique dès son arrivée. La biodynamie arrivera ensuite.

Enfin, la sérénité ?
En dépit ou en réaction précisément à cet itinéraire qu’on pourrait dire décousu, vu de loin, Christophe Durdilly affiche une belle sérénité, beaucoup de certitudes, celle des hommes qui ont vu le monde et qui semblent, enfin, avoir trouvé leur port d’attache. Cet équilibre se ressent dans le chai, impeccablement rangé et d’une propreté d’hôpital !

Côté vins
Coté vins, le vigneron est très attaché au calendrier lunaire, recherche la typicité et la précision sur ses cuvées pleine de personnalité « Suvé du vent » en blanc et « Pierres précieuses » en rouge, toutes présentées en IGP Var sans doute trop personnelle pour se maintenir ne Côtes de Provence « 90 % du travail se fait dans les vignes » nous dit Christophe, des vignes enherbées, même si la sécheresse qui dure maintenant depuis des mois a formé un semblant de mulch qui retiendra l’eau quand elle daignera venir, bientôt, on l’espère. Maturités suivies, faibles rendements, élevages en cuve tronconiques et œuf en béton donnent des vins vivaces, rebelles, plein de tempérament comme l’est ce vigneron !

Domaine Croix rousse
304, chemin du Merlançon, Le Suvé du Vent,
83390 Puget-Ville
Tél : 06 11 86 93 80
contact@domainecroixrousse.com

Petit film sur le domaine :https://youtu.be/S-pCiaFnjxk
Le domaine  Croix Rousse est à retrouver cet hiver du 29 30 31 Janvier à Montpellier au mondial du vin biologique, Millésime Bio 2018
Plus d’articles de Stephan Lagorce

Épinards, tout en feuilles

Enfants, nous regardions Popeye descendre ses boîtes d’épinards une par une et...
Lire l’article