Cavistes en pleine lumière

Les cavistes alternatifs sont issus d’un mouvement aussi spontané que la fermentation sur levures indigènes, de quelques pionniers, d’un groupe informel de cavistes passionnés et séduits à l’idée de partager leurs valeurs, leurs réseaux, leurs expériences.

Les valeurs ? Défendre les viticultures bio et biodynamiques. Les réseaux ? Ceux des vignerons investis dans les viticultures respectueuses de l’environnement et les vinification sans intrants, avec tolérance pour les sulfites. Leurs expériences ? Celles de commerçants engagés naviguant entre le monde informé du vin et celui, plus profane, des consommateurs. Car, pour tous ceux qui aiment les vins, quels qu’ils soient, il existe tellement de solutions d’achat : la grande surface, les chaînes intégrées de cavistes, internet, les foires diverses… Et là le choix, l’offre sont tellement larges qu’il vaut mieux savoir ce qu’on recherche… Chez les cavistes alternatifs, on est exigeant et engagé. On propose une majorité nette (dans les 80 % et plus) de vins « d’auteur », comme des livres dans une librairie ! Des vins signés dans lesquels les vignerons ont tout mis sauf les intrants : savoir-faire, générosité, talent, tripes et âme.

cavistes-alternatifs-gazette-180C-
© Cavistes alternatifs – Illustration Thomas Lafourcade

Défendre une autre idée du vin, la mission des alternatifs
La grosse cinquantaine de cavistes alternatifs sont issus d’un groupe informel qui s’est structuré en association, depuis 2015, pour pouvoir mieux défendre sa cause, créer un site, agir… Mais ses membres restent aussi indépendants que solidaires : pas de centrale d’achat, pas de franchises, pas de stratégie marketing applicable aux lieux de ventes des membres. Pas de spéculation non plus sur les vins. « Nous défendons une autre idée du vin » précise Paco Mora, « Mais nous ne sommes pas des talibans non plus !  Nous organisons des « cavistes days » au cours desquelles, les membres invitent deux vignerons qui peuvent ainsi rencontrer leurs amateurs et faire connaître leur travail… La solidarité, joue aussi beaucoup entre-nous »

cavistes-alternatifs-gazette-180C-
La cave d’Ivry tenue par Paco Mora, l’un des fondateurs de l’association – © 180°C – Photographie Stephan Lagorce

Solidarité et direction collégiale
« Nous avons une direction collégiale et avons aussi différents groupes de travail. Comme je le disais, la solidarité entre cavistes alternatifs joue aussi : un confrère en passe difficile (comme un vigneron, d’ailleurs) a toujours notre écoute pour trouver des solutions » ajoute Paco. Rentrer chez les alternatifs se fait par cooptation et sur la foi d’un véritable engagement au regard d’un manifeste à lire ici.

Alors n’hésitez pas : loin des autoroutes embouteillés, découvrez ces passionnés-connaisseurs-experts pointus qui-ne-se-la-jouent-pas. Ils sauront soit vous mettre sur la route des vins sincères, soit, si vous êtes un initié,vous faire découvrir des sentiers inconnus et magnifiques.

Et pour retrouver l’ehaustivité des illustrations plus originales les unes que les autres réalisées par Thomas Lafourcade, pour l’association, n’hésitez pas à aller flâner sur le site officiel : Le site des Cavistes Alternatifs /  Téléphone : 02 99 36 95 45

Le Facebook de l’Association des Cavistes Alternatifs
Le Facebook de Paco Mora, « La cave d’Ivry »
Où trouver trouver des cavistes Alternatifs 
cavistes-alternatifs-gazette-180C-
© Cavistes alternatifs – Illustration Thomas Lafourcade

 

Les autres publications de Stephan Lagorce

Potimarron rôti au sésame
et vinaigre balsamique

Le potimarron, à ne pas confondre avec le « petit marron » dont il...
Lire la suite