Les gourmands mémorables

© Supplément illustré du Petit Journal / © Bruno Fuligni

Gros mangeurs ou becs fins, dégustateurs maniaques ou gastronomes inventifs : 60 portraits de gourmands mémorables brossés à coup d’anecdotes croustillantes consignant le rapport parfois étrange qu’ils avaient à la table.

Empereurs et impératrices, poètes et romanciers, hommes politiques ou encore explorateurs, autant de personnalités hors-norme, des boulimiques de la vie qui se sont également illustrés par leur appétit, leur raffinement ou au contraire leurs aberrations alimentaires.

Ainsi, on se réjouit de partager la table d’Honoré de Balzac, ripailleur gargantuesque capable d’engloutir au déjeuner un cent d’huîtres arrosé de quatre bouteilles de vin blanc, douze côtelettes de pré-salé, un caneton aux navets, deux perdreaux rôtis, une sole gourmande, sans compter la douzaine de poires…

On y réfléchira sans doute à deux fois avant de lui proposer de partager l’addition !

Accompagné du franciscain Guillaume de Rubrouck, reconverti en évangéliste-explorateur pour le compte du Roi Saint-Louis, vous partirez à la découverte du Pays des Tartares, qui a donné son nom à la célèbre préparation de steak que l’on trouve aujourd’hui à la carte de tous les bons bistrots.

Puis l’estomac du lecteur se nouera quelque peu lorsqu’au fil des pages, il croisera la route de la bretonne Hélène Jégado… Et de ses bons petits plats délicatement relevés à l’arsenic.

Cuisinière hors-pair, cette Bécassine diabolique est considérée comme la plus grande tueuse en série du monde.

Et pour cause : entre 1821 et 1849, pas moins de 60 victimes ont succombé au charme de ses plats mortellement bons… « Avant de partir, vous en reprendrez bien une petite part ?! Non merci Hélène, sans façon. »

Et quantité d’autres histoires extraordinaires mais vraies à dévorer dans cet ouvrage joliment illustré, réalisé sous la direction de l’historien Bruno Fuligni.

 

Les Gourmands Mémorables 17,95€
Sous la direction de Bruno Fuligni
Edtions Prisma

 

Plus d’articles de Olivier Pascuito

La triple reconversion du chef Eric Girardin

Arthur Schopenhauer disait : « Le destin mêle les cartes et nous jouons ». La...
Lire l’article