Congre grillé, faut le faire

Congre grillé, faut le faire
© 180°C
Recette de Stephan Lagorce,  publiée dans la revue 180°C n°10, p 109
LoadingAjouter cette recette à mon carnet de recettes

Pourquoi chercher midi à quatorze heures ? Mettez en valeur ce succulent poisson de la plus simple manière possible : soit en cocotte avec les belles tomates de fin de saison, soit en le grillant au barbecue.


Pour 4 découvreurs de congre

1 maison avec jardin, calme, sans vis-à-vis
1 belle soirée de septembre
4 solides darnes de congre
4 gousses d’ail
Thym, romarin
Grains de poivre
Huile d’olive
Gros sel

La « sauce »
1/2 citron
Huile d’olive
2 pincées de sucre
1 tomate
1/2 botte de basilic
Sel et poivre
1 quille de coteaux-du-layon bio, pourquoi pas la cuvée Beauvais du Domaine Dhommé

Abracadabra

1 La marinade Assaisonnez très, mais alors très très généreusement les darnes de congre avec l’ail, le thym et le romarin tous hachés, le poivre concassé, le gros sel et un peu d’huile d’olive. Récompensez-vous en ouvrant la quille de coteaux-du-layon et en appréciant, une fois encore, ce qu’on arrive à faire avec du chenin.

2 Le feu  Allumez le barbecue et formez un solide tas de braises bien rouge. Faites brûler la grille de cuisson puis essuyez-la soigneusement. Poursuivez la dégustation… du vin. Il s’est un peu oxygéné et d’autres parfums apparaissent. Étonnant, non ?

3 La cuisson  Quand vos convives sont arrivés, servez-leur du vin et déposez les darnes sur la grille de cuisson : ni trop haut, ni trop bas pour obtenir une cuisson soutenue qui va colorer le poisson sans, surtout, le brûler. Regardez vos invités se resservir : vous auriez dû prévoir 2 bouteilles, radin que vous êtes.

4 La sauce  Retournez les darnes, préparez la sauce en mélangeant le jus du demi-citron avec un poil de vin, la tomate en dés, le basilic haché, le sucre et ce qu’il faut d’huile d’olive pour satisfaire tout le monde, salez, poivrez. Cette fois-ci, sortez un blanc à peine tendu, pas trop complexe ni gras. Présentez les darnes dans les assiettes, nappez de sauce, accompagnez de quelques tranches de courgette que vous aurez aussi fait griller. Attention quand même aux possibles arêtes, ne consommez pas la peau, rebelle à toute mastication et tombez dans la congromania.

La variante
Négatif, le congre ne connaît pas de substitut.

Pourquoi le congre ?
Pour changer, pardi !

Alternative
déjà répondu.

Ratage mythique
cuire avec un feu trop chaud.

La faute de goût
Se dégonfler et remplacer le congre par autre chose.

 Précaution à prendre
recette à ne proposer qu’aux invités congrophiles.

Recette de Stephan Lagorce,  publiée dans la revue 180°C n°10, p 109
Tags from the story
,
Plus d'articles de Stephan Lagorce

Figure de moût :
le sommelier et le hi-tech

Ajouter cette recette à mon carnet de recettesDomaine Château d’Esclans côtes-de-provence Christian...
Read More