Gratin plus qu’étrange, et pas gratiné d’ailleurs

Gratin plus qu’étrange, et pas gratiné d’ailleurs
Dans une petite casserole, assemblez le beurre, du sel, du poivre, le thym, l’ail et les échalotes hachés...
LoadingAjouter cette recette à mon carnet de recettes

Les pieds dans le ciment, le navet sait faire autre chose que « plouf » dans le pot-au-feu. Voyez plutôt. 


Pour un plat rond de 30 cm allant au four (en fonte, c’est idéal)
Quand : lorsqu’une humeur insolite vous saisit.
Point fort : on ne vous l’a jamais fait.
Point faible : pas commode à bien réussir.
En cuisine : relégué, hélas ! aux seconds rôles.
Difficulté : consistante, malgré les apparences.
Indice de patience requis : modéré.
Temps de préparation : indéterminé.
Temps de cuisson : une petite heure.

Pour 3 ou 4 heureux

Une belle brassée de navets jaunes et blancs, si possible
1 ou 2 betteraves (éventuellement)
80 g de beurre
2 gousses d’ail
2 échalotes
Bouillon de volaille ou de légumes, maison s’il vous plaît
4 pincées de thym frais
Sel et poivre

1 Au début, on se demande bien ce qu’on fait. Dans une petite casserole, assemblez le beurre, du sel, du poivre, le thym, l’ail et les échalotes hachés. Faites chauffer, fondre et cuire très doucement pendant 1 minute, sans plus. Si le beurre brûle, vous serez décrété « pire gâte-sauce de l’univers ».

2 Là, on sait ce qu’on fait, mais on s’ennuie Pelez les navets et les betteraves, coupez-les en tranches rondes de 5 mm d’épaisseur, environ. Ne mélangez pas leur couleur, s’il vous plaît.

3 Ah, enfin on s’amuse un peu Préchauffez le four à 180 °C. Beurrez délicatement le plat de cuisson. Disposez une première corolle de tranches de navets, en les faisant se chevaucher légèrement (en partant des bords du plat, par exemple). Disposez-en une deuxième (d’une autre couleur) en vous rapprochant du centre, et ainsi de suite, jusqu’au centre. Essayez de faire une cible pour tir à l’arc, vous savez, avec différents cercles de couleur. Ça y est, vous avez compris.

4 Après, c’est le four qui se charge du reste Répartissez le beurre fondu aux échalotes sur la cible de navets et betteraves, salez, poivrez et versez doucement le bouillon de légumes (il faut à peine recouvrir la rosace de légumes). Enfournez et oubliez 40/50 minutes. À la fin, si tout va bien, le liquide a disparu et les navets sont comme « confits ». Les couleurs sont atténuées aussi mais la saveur sera au rendez-vous. Mine de rien, cette recette est excessivement difficile à réussir : pas assez de fond, navets trop vieux ou coupés trop épais, four asthmatique, corolle trop ou pas assez épaisse… Mais le résultat, bluffant, vaut les éventuelles tentatives inabouties.
Allez : accrochez-vous et ne lâchez rien !

La variante tellement sotte qu’on la lit deux fois avant d’être sûr d’avoir compris Remplacez les navets par des pommes de terre.

Recette de Stephan Lagorce, publiée dans la revue 180°C n°8, p 29

Tags from the story
, ,
Plus d'articles de Stephan Lagorce

Isabelle Saporta : « Du courage ! »

Ajouter cette recette à mon carnet de recettesLe Livre noir de l’agriculture,...
Read More