Recette de la mayo de base

Recette de la mayo de base
© 180°C
Recette de Stephan Lagorce,  publiée dans la revue 180°C n°10, p 136
LoadingAjouter cette recette à mon carnet de recettes

Effroyablement lourde et indigeste, la mayo de base nourrira votre cholestérol. Elle peut, aussi, accompagner de nombreux plats et se révèle customisable à l’infini.


Pour 400 g de mayo environ

Instruments
1 bol de 1 200 ml, environ
1 batteur électrique 

Opérateurs
1 épouse en pleine ménorrhée ou un cadre incapable de rien en cuisine ou un ado à smartphone

Phase dispersante (soit + ou – 10 % massique de la formule)
1 jaune d’œuf bio extra super frais (15/17 g)
1 c. à s. de moutarde fine (20 g)
2 c. à s. d’eau froide (16/20 g)
1 c. à s. de vinaigre de vin (8 g)

Phase dispersée (soit + ou – 90 % massique ! Eh oui, pour le régime, on repassera)
375 cl d’huile moite-moite tournesol et olive

Assaisonnements
Sel (2 g) et poivre blanc (1 g)

1 Les opérateurs Ici, nous ne donnons que des suggestions. Le but étant de les choisir aussi incapables que possible et comprendre que cette recette peut être dominée en toutes circonstances et par n’importe qui, quand on admet ses fondamentaux.

2 La phase dispersante, toujours en premier Dans un bol, assemblez avec un fouet à main tous les ingrédients. Il faut obtenir une flaque jaunâtre et uniforme, façon gerbi. Voilà. Comme vous voyez, il y a plus compliqué en cuisine.

3 La phase dispersante et l’énergie de cisaillement Au fouet à main, si vous êtes courageux(se), ou électrique, si vous êtes raisonnable, fouettez sans pitié la phase dispersante. N.B. : elle ne doit pas être projetée en gerbes et maculer le papier peint de la cuisine. Versez un tiers de la phase dispersée en réglant un débit très faible. Au début, la chose paraîtra assez liquide et le doute, tel un abysse, s’insinuera en vous. Luttez contre cette entreprise du Malin et poursuivez dans la foi. Comptez 2 minutes 15. Ah, tiens, tout à coup ça s’épaissit un peu : par affinité électrique, le film interfacial s’oriente et la mayo commence à prendre. Battez plus vite et versez plus vite les 2/3 d’huile restants, comptez 1 minute 10. Salez, poivrez.

4 Les figures bizarres du pr chaudron : asymétrie temporelle/massique de la mayo « Notez bien la loi d’asymétrie et le tourteau ne manquera jamais de mayo. » Déclaration remarquée lors du symposium « Mayo et foodista : pourquoi tant de haine ? ».

5 Les customisations Il en est plus que d’étoiles dans le ciel. Déjà, pensez à utiliser l’huile d’olive et d’autres encore, plus exotiques, pures ou en panachages divers. La mayo terminée, on peut aussi y ajouter du safran, de l’ail blanchi haché, des herbes hachées, des échalotes, des câpres, des cornichons, des épices…

Recette de Stephan Lagorce,  publiée dans la revue 180°C n°10, p 136
Plus d'articles de Stephan Lagorce

Topor et la cuisine…

Ajouter cette recette à mon carnet de recettesÉvidement, Roland Topor, en abordant...
Read More